Clicky

Guide d’Achat Climatiseur

Guide d’Achat Climatiseur

Les climatisations sont de plus en plus présentes dans nos logements. Conséquence du réchauffement climatique ou de notre quête au confort, de plus en plus de particuliers décident d’équiper leur maison ou leur appartement d’une climatisation. C’est peut-être aussi votre choix ?

Acheter un climatiseur n’est cependant pas un acte anodin. Comme pour d’autres systèmes d’électroménager, la climatisation nécessite une bonne connaissance de votre logement notamment en matière de performances thermiques. De plus, ces appareils entrainent une augmentation de vos factures d’énergie et, il faut bien le dire, une augmentation du taux de pollution de l’air. Néanmoins, en faisant les bons choix, adaptés à votre maison, tout en ayant une conscience écologique, vous pourriez très bien investir dans un climatiseur moins néfaste pour votre porte-monnaie et pour l’atmosphère.

climatiseur

Les Différents Types de Climatiseur

Il existe trois types de climatisation. Chaque type répond à des besoins ou des envies différentes c’est pourquoi il faut, avant toute chose, définir avec soin vos besoins en climatisation.

à Voir aussi : Comment Établir un Devis en Ligne pour son Climatiseur ?

Les climatiseurs monobloc :

climatiseur monoblocLe climatiseur monobloc est un système de clim mobile, c’est-à-dire que l’on peut le déplacer. Le climatiseur, installé dans la pièce de votre choix, pompe l’air chaud puis le rejette à l’extérieur à l’aide d’une gaine. Ce système de climatisation est intéressant pour un rafraichissement d’appoint ou dans des petites pièces. En effet, le climatiseur monobloc ne convient pas aux pièces de plus de 25m². Leur puissance n’étant pas adaptée pour projeter de l’air frais dans des espaces plus grands. Les climatiseurs monobloc ont aussi l’avantage d’être plus économique à l’achat mais aussi à la consommation dû à leur faible puissance.

à Voir aussi : Le Climatiseur pour Appartement

Les climatiseurs « split »

climatiseur splitLes climatiseurs split sont des climatiseurs composés d’une unité murale intérieure et d’un extracteur à l’extérieur. Ce type de climatisation est fixe. Une fois installée, la climatisation ne peut pas être déplacée. C’est le type de climatisation que nous rencontrons le plus chez les particuliers. Cette solution couvre des besoins plus importants que les climatiseurs monobloc. Ils sont donc plus adaptés à un système couvrant tout un étage ou de grandes pièces. Dans le cas où vous voudriez installer la climatisation dans différentes pièces, un split mural sera prévu pour chaque pièce concernée.

Il existe aussi des climatiseurs split gainables ou invisibles. Ceux-ci ont l’avantage d’être caché dans un faux plafond. C’est généralement le type de système utilisé par les centres commerciaux par exemple. Plus esthétique, cette solution entraine cependant un coût d’installation plus important que son homologue. En effet, étant donné que l’ensemble des réseaux électriques et fluides est caché dans les faux plafonds, une reprise de faux plafond est généralement nécessaire et implique évidemment une hausse du coût d’installation.

Les climatiseurs fixes peuvent aussi être réversibles. Cette solution vous permettra de profiter d’un chauffage d’appoint en hiver. Aussi appelée PAC Air/Air, le climatiseur réversible diffusera, selon vos besoins et de façon économique, de l’air chaud en hiver et de l’air frais en été.

à Voir aussi : Les Climatiseurs Réversibles

Les Avantages d’une Climatisation

Si les climatiseurs sont si nombreux autour de nous c’est parce qu’ils combinent certains avantages très confortables. En mettant de côté la pollution qui en émane, nous pouvons compter trois avantages à avoir une climatisation chez soi.

La climatisation rafraichit l’air.

Et c’est bien pour ça qu’on décide de l’installer ! Dotée de fluide frigorigène, l’air rejeté par le système de climatisation est frais et très agréable. C’est notamment pour cela que l’on a du mal à mettre le nez dehors quand il fait plus de 30°C à l’ombre et que l’on a une clim chez soi ! Attention cependant, si l’air émis est trop froid, les risques de rhumes et de chocs thermiques sont très forts. Il est donc important de respecter une différence maximum de 7°C entre la température de l’intérieur et celle de l’extérieur.

La climatisation filtre l’air

L’air qui passe à l’intérieur du système de climatisation est filtré. Ainsi, toutes les pollutions de l’air ambiant sont rejetées. L’air émis par la climatisation, qui circule dans votre intérieur, est donc plus propre que celui de la rue, surtout si vous vivez en ville ou aux abords d’une route ou autre espace ou l’air est pollué. D’ailleurs, l’utilisation d’une climatisation peut être recommandée par certains médecins en cas d’allergies régulières ou d’asthme, l’air étant plus pur grâce à ce système.

La climatisation déshumidifie l’air

Equipée d’un déshumidificateur d’air, la climatisation tend à réduire le taux d’humidité de votre pièce. C’est aussi pour cela que l’air, sous la clim, est plus agréable que sur son balcon lors de certains étés caniculaires. Quand le taux d’humidité de l’air est trop important, notre corps évacue l’eau par la transpiration. Grâce à la climatisation, le corps n’est plus soumis à autant d’humidité et se régule plus facilement.

à Voir aussi : 4 Bonnes Raisons de Climatiser un Logement

Les Inconvénients d’une Climatisation

Malgré ces avantages certains, la climatisation possède néanmoins deux inconvénients qu’il est important de détailler afin que vous ayez toutes les clés pour bien choisir votre système de climatisation.

Pollution

Il ne faut pas se mentir, le principal inconvénient d’une climatisation c’est son fort taux de pollution. En effet, les fluides frigorigènes contenus dans les tuyaux de la climatisation sont hautement polluants. Ces fluides sont, selon l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie, en partie responsable de l’augmentation des gaz à effet de serres. Une fuite, bien qu’elles soient plutôt rares, entrainerait la libération de ces fluides dans l’atmosphère, ce qui, comme vous pouvez vous en douter, serait une petite catastrophe.

De plus en plus cependant, des laboratoires travaillent sur des fluides frigorigènes non polluants. Aujourd’hui, le fluide R410 A, l’ammoniac et le CO² sont des alternatives sérieuses à ces fluides frigorigènes polluants.

à Voir aussi : Comment Éviter les Mauvaises Odeurs de Climatisation ?

Consommation d’énergie

Autre inconvénient de la climatisation : votre consommation d’électricité va augmenter. Pour fonctionner, la climatisation a besoin d’électricité. L’électricité est, devant le gaz et loin devant le bois, l’énergie la plus chère du marché (0,15€ le kWh) ! En utilisant votre climatiseur en été, vous risquez d’augmenter d’environ 20% votre facture pour une surface de 45m². Pour les budgets serrés, sachez que les climatiseurs monobloc mobiles sont plus économiques que les climatiseurs muraux.

Combien coûte un Climatiseur ?

climatiseur réversible

Le calcul du coût d’une climatisation se fait à travers plusieurs prismes. En effet, il est d’abord important de savoir que le coût d’une climatisation englobe différents coûts : le coût de fourniture, le coût de pose, le coût de consommation d’énergie et enfin le coût d’entretien du système. Chacun de ses postes est important et il est nécessaire de bien tous les évaluer pour connaitre le coût total de votre climatisation par an ou par mois.

Si on ne parle que l’achat d’une climatisation, le coût s’évalue en fonction de la superficie de la pièce dans laquelle vous voulez l’installer. En effet, la puissance nécessaire aux bonnes performances d’une climatisation n’est pas la même qu’on se trouve dans une pièce de 25m² ou dans une autre de plus de 100m². On compte généralement 80€/m² (prix hors taxes) pour une climatisation split mural, le modèle le plus commun. À cela s’ajoute ensuite les coûts d’installation et d’éventuels travaux (surtout dans le cas d’une climatisation invisible).

Au niveau de la consommation, le prix de l’électricité est d’environ 0,15€/kWh. C’est certainement le poste de dépense le plus important. Lorsque l’on décide d’installer une climatisation, il faut bien faire attention à la puissance du système choisi. En effet, choisir une puissance inadaptée à la surface entrainerait une surconsommation d’électricité, malvenue pour votre porte-monnaie. Il est donc très important de choisir avec minutie le système de climatisation qui sera le plus adapté à votre situation.

Enfin, la législation oblige tout possesseur de climatisation à la faire contrôler tous les cinq ans. De plus, un contrôle annuel fait par vos soins est vivement recommandé.

Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à contacter des professionnels du domaine qui sauront vous aiguiller dans vos choix pour du matériel performant qui ne vous ruinera pas. Pour avoir plus d’informations sur le sujet, nous vous conseillons la lecture de notre article : Climatiser sa maison : combien ça coûte ?

à Voir aussi : Quel Prix pour un Climatiseur ?

Où installer ma Climatisation ?

Vous pouvez installer votre climatisation dans toutes les pièces que vous voulez sauf la cuisine et les salles d’eau. En revanche, chambres, salon, bureau, couloirs, entrée, peuvent très bien recevoir un système de clim.

Une fois la pièce choisie, il faudra faire attention au mur sur lequel vous ferez poser votre nouveau climatiseur (dans le cas d’une climatisation fixe murale). Hors achat de monobloc mobile, votre climatiseur devra être installé judicieusement pour éviter toutes sensations désagréables dues à la climatisation : courant d’air froid et rhume principalement. Pour cela, évitez d’installer votre unité intérieure quelque part où l’air tomberait directement sur les personnes présentes dans la pièce. Pas d’orientation d’air sur les lits ou sur les canapés ! Une climatisation n’est pas un ventilateur, recevoir cet air froid en plein visage peut s’avérer être pénible.

Enfin, pour de meilleures performances, préférez une pièce bien isolée. Si vos fenêtres sont au moins en double vitrages et que vos murs sont bien isolés de l’extérieur, votre climatisation vous offrira des performances optimum en évitant de gaspiller votre argent. En effet, si la pièce n’est pas isolée correctement, vous pourriez être tenté de pousser plus fort votre climatisation entrainant ainsi une surconsommation d’énergie, plus de risques d’attraper un rhume ou autre maladie et un taux de rejet de gaz polluants plus élevé.

à Voir aussi : Comment Installer un Climatiseur ?

Comment Bien Choisir son Climatiseur

Pour bien choisir votre climatisation, la première question à vous poser est celle-ci : souhaitez-vous un système d’appoint ou une climatisation générale pour votre logement ? Votre réponse permettra de déterminer un premier type de climatisation qui pourrait vous convenir. Si vous souhaitez simplement un élément de climatisation simple qui vous permette de vous rafraichir en été dans votre salon de temps à autre, alors une climatisation monobloc mobile sera certainement suffisante. En revanche, si vous souhaitez équiper sérieusement votre intérieur d’un système de climatisation durable, les climatiseurs split ou multi-split seront certainement plus appropriés.

Après cela, d’autres questions vous permettront d’affiner vos choix en matière de climatisation. Les systèmes de clim étant plutôt bien développé, vous en trouverez pour répondre à différents besoins. Par exemple, souhaitez-vous que votre clim vous apporte une source de chaleur supplémentaire en hiver ? Où se situe la maison ? Il est important de bien choisir la puissance de votre climatisation en fonction de votre maison et de la pièce dans laquelle vous comptez installer votre ou vos unités intérieures. Si vous visez une petite pièce, de moins de 25m², les monoblocs répondront à vos besoins mais sont plutôt inesthétiques et assez encombrants.

Êtes-vous en copropriété ou zone d’architecture protégée ? Auquel cas, il est absolument nécessaire de vous renseigner au préalable sur ce que vous pouvez faire ou non sur vos façades. Certaines constructions ne sont pas autorisées à recevoir d’éléments extérieurs qui pourraient nuire visuellement et techniquement au bâtiment. Si c’est votre cas, vous pouvez peut-être tenter d’installer une climatisation fixe monobloc, les travaux sont un peu moins importants et visuellement, il n’y a rien qui dépasse sur la façade.

L’important pour bien choisir votre climatisation, est de prendre étape par étape tous les éléments qui pourraient avoir une incidence directe ou indirecte sur votre climatisation. En résumé, bien choisir sa climatisation c’est avant tout bien définir ses besoins pour obtenir un système qui collera le mieux à la situation.

Si vous décidez de passer par un professionnel ou que vous souhaitez obtenir des conseils sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous, nous vous conseillons la lecture de notre article pour bien demander un devis climatisation en ligne. Pas à pas, vous aurez les éléments à réunir pour faire des choix efficaces adaptés à votre intérieur.

à Voir aussi : Un Climatiseur pour la Maison : Ça Coûte Combien ?